Jeudi 21 juin : révolution !

Publié le par Gabriel Rocque

Ca y est ! La petite troupe, à force de patience et de persévérance, réalise une véritable révolution sur nos connaissances du monde romain. La découverte est majeure et va nous apporter gloire, renommée et puissance dans le monde de l'archéologie. Vive nous, vive Chassenon. Plusieurs murs, qui forment un bâtiment, ne sont pas nécessairement construits à la même époque.

Alors là, ça vous en bouche un coin, pas vrai ? Et non seulement j'affirme, mais en plus je prouve. Je prouve ce que je dis et je dis ce que je prouve.

70.JPG

Voici le secteur sujet de nos recherches, au programme, 3 murs qui forment un bâtiment : un grand mur, au sud ; un petit mur bien amoché à l'ouest, et un autre, à l'est. Rappelez-vous, c'est là que les fameux enduits peints ont été dégagés (d'ailleurs, il y en a encore, que nous n'avons pas encore fouillés, nous sommes en attente du fameux parraloïd).

71.JPG

Le mur ouest forme un angle avec le grand mur sud, que voici sur la photo. Or, ces deux murs ne sont pas contemporains. La preuve ?
1) admirez ces tuiles posées à plat sur le parement du mur, elles ont été placées là pour supporter un plancher. Le grand mur sud n'en a pas puisque dans ses fondations, un débordement a été construit pour accueillir ce plancher. Enfin, je dis "plancher", on a pas retrouvé de bois, donc "support sur lequel on marchait" serait plus approprié.

72.JPG

2) les deux murs ne sont pas chaînés entre eux, c'est-à-dire que les pierres de l'un ne rentrent pas dans l'autre. Le grand mur sud vient se coller contre le mur ouest.


Passons de l'autre côté maintenant. Les murs est et sud sont quant à eux parfaitement contemporains, puisque chaînés entre eux. Contrairement à nos impressions de départ, ce mur est n'a pas été détruit récemment, mais il s'arrête de manière à former une ouverture, un seuil, une porte quoi.

73.JPG















Pour résumer, il y a donc plusieurs étapes de constructions (révolution, révolution) :
1- construction du grand mur ouest (c'est sûrement le même que celui qu'on retrouve plus loin dans la fouille Evéha, collé au grand bâtiment). Pour l'instant, ce mur est tout seul. Quelle est sa fonction, sa datation ???

2- l'aqueduc est construit, il recoupe ce mur.

3- les deux autres murs du bâtiment sont édifiés et viennent s'appuyer contre l'aqueduc. Celui-ci est-il encore utilisé à ce moment ? De quand date cette étape ? Quelle est la fonction de ce bâtiment ? En lien avec la gestion de l'eau ? de l'entrée vers les thermes ? Autant de questions qu'il va nous falloir maintenant résoudre.

4- récupération de l'aqueduc. Les fosses de récupérations de piles coupent une partie du mur sud du bâtiment. La construction de celui-ci intervient donc entre la construction et la récupération de l'aqueduc. Jusque là nous dations ces phases du Ier s. après JC et du IVe s. après JC. A voir...

Commenter cet article

Sébastien D. 24/06/2007 21:30

Des murs par ci, des murs par là : ah ces romains et leurs murs ! Vive les gaulois et leurs maisons en bois :) !!Belle démonstration en tous les cas mais je crois avoir déjà lu quelque chose comme ça quelque part, une vieille référence je crois... Et bravo pour les ateliers avec les enfants : initiative louable mais au combien difficile à gérer, n'est-ce pas ? Bon courage pour la suite !A plus tard...

Amélie 24/06/2007 16:08

bon c'est vrai, on ne sait pas trop se situer mais j'ai bien aimé ta démonstration...

Lilive 24/06/2007 12:31

C'est chouette tout ça ! Mais une petite suggestion, s'il était possible d'avoir un plan général du site avec le positionnement des différents secteurs, ça nous aiderait à nous repérer... Désolé, mais je ne suis pas un grand spécialiste de Chassenon et une carte avec les numéros de secteurs et autres références permettrait de positionner ce dont tu nous causes.