Mercredi 4 juin : du soleil

Publié le par Gabriel Rocque

Incroyable, cette journée bénie ! Du soleil, du soleil, du soleil toute la journée ! Pourvu que cela dure.



Nous en profitons pour réaliser un travail pas franchement archéologique mais néanmoins nécessaire : la protection du site. Et oui, tout chantier archéologique est soumis au même régime que les chantiers de BTP : il doit être protéger des intrusions. Ici nous faisons dans le simple : rubalise (bandes rouges et blanches) sur la plupart du trajet, et grillage orange pour les zones a risques.
































Jef et Guillaume nous installent également de jolies tentes pour s'abriter en cas de pluie (elles ne devraient donc pas trop nous servir !) et même une tente directement au dessus de l'un des sondage. Fouille de luxe à Chassenon !



L'après-midi sera consacrée à la réalisation de relevés topo, qui, comme tous les ans, seront très laborieux. Mais nous avons enfin les premiers plans que voici.

Je ne rentre pas dans les détails des zones et des secteurs, mais voici une première analyse de la situation :



Première constatation, nous savions qu'il existait une différence d'orientation entre les parties aériennes et enterrées, mais en réalité le changement d'orientation ne se fait pas au niveau de leur jonction comme je le pensai.

Voici la zone ou l'aqueduc enterré est effondré. Les traits noirs correspondent aux deux murs (piédroits) supportant la voûte disparue dans la partie décapée.

Voici la zone de la jonction. Nous allons pouvoir y étudier la jonction entre l'aqueduc enterré (les deux traits noirs à droite) et un mur supportant la canalisation au dessus du niveau du sol (en gris foncé), et la jonction entre ce mur bahut et le début du pont-canal.

Joyeux programme en perspective, et vive le soleil...

Commenter cet article