Mardi 22 juillet : y en a marre des trous de poteaux

Publié le par Gabriel Rocque


Après avoir identifié tous les torus de poteaux, il nous faut maintenant les fouiller. Pour certains c'est assez simple et rapide, pour d'autres un peu moins...


Nous avons donc fouillés une 20e de trous de poteaux en tout, mais nous ne pourront pas en dire grand chose. Leur datation sera très difficile (nous n'avons pas de couches archéologiques associés), leur fonction sera impossible à déterminer : il faudrait faire un décapage sur une grande surface pour essayer de voir une organisation entre ces différents TP qui ne sont pas nécessairement tous contemporains et qui n'appartiennent certainement pas tous à la même structure. Voilà du travail pour les archéologues du futur...

Commenter cet article